Skip to main content
Depuis 2004, révélateur de ce qui vous anime !

Voici un exemple de lettre type à adapter et à remettre aux professeurs de vos enfants qui n’auraient pas été formés ni sensibilisés aux spécificités des EIP, EHP HPI, précoces, surdoués, zèbres, etc.

J’ai volontairement séparé cette lettre type de mon article approfondissant les errances de l’école face aux EIP à des fins d’un meilleur référencement du contenu pour qu’il soit trouvé plus facilement par une majorité de parents aux prises avec ces difficultés.

Vous avez l’autorisation de copier, modifier et réutiliser cette lettre afin de la transmettre au professeur de votre enfant. Pour les professionnels, journalistes, blogueurs, vous avez l’obligation de citer la source de cette lettre de manière claire et détaillée ainsi que de faire pointer un lien vers ce site Internet, en cas d’utilisation de celle-ci à des fins éditoriales.

Il va sans dire que je décline toute responsabilité des conséquences possibles naissant de l’utilisation de cette lettre et vous êtes donc entièrement responsable de votre action.

Ce contenu a été délibérément formaté pour tenir sur une seule page A4. Lorsque vous en modifierez le contenu, je vous encourage à veiller à ce qu'il tienne sur une page A4 afin d'en assurer la lecture. Si tant est que cela soit efficace.

 

-----------------------------------------


Bonjour Mr/Mme ************,
Je sais que vous n’avez pas beaucoup de temps, donc je vous ai préparé un résumé de 3 minutes pour retenir en 7 points ce qu’est un EIP et les spécificités d’apprentissages pour des pistes de prise en charge adaptée et une différenciation pédagogique. (Informations tirées de différentes académies et de professionnels des troubles des apprentissages.)

- Un cadre officiel définit la prise en compte des élèves intellectuellement précoces qui font partie des élèves à besoins éducatifs particuliers.
- Un enfant précoce n’est pas forcément brillant.
- Les méthodes d’apprentissages usuelles basées sur la répétition et le par cœur, entre autres, ne leur étant pas adaptées, 2/3 de ces enfants vont rencontrer des difficultés à terme (refus, échec scolaire, troubles affectifs ou du comportement, etc.)
- Des résultats corrects et l’absence de problèmes visibles ne dispensent pas de mettre en place une différenciation pédagogique, car ils ont une mémoire et un fonctionnement cognitif différent et cela influe sur les processus d’apprentissage, de compréhension et d’attention.
- L’acquisition des connaissances et des concepts est 3 à 4 fois plus rapide et qualitative.
- La facilité des tâches redondantes est le problème N° 1. Les tâches trop simples/répétitives n’enclenchent pas les processus cognitifs, d’où des erreurs qui peuvent laisser penser qu’ils ont encore des lacunes. Les erreurs ne sont pas le signe de lacunes ou d’un besoin de réviser/reprendre les notions forcément. Ils investissent et réussissent mieux les tâches complexes.
- Ils ne maîtrisent pas bien les implicites et peuvent interpréter les consignes/la question au premier degré, ou ne pas les comprendre, ne pensant pas qu’elles peuvent être si simples.

Comment adapter le rythme ? (Base centre référence des troubles des apprentissages, Hôpital Neurologique, Lyon)
• Travail différencié par niveau et/ou compétences.
• Accélération du cursus avec accompagnement spécifique.
• Emploi du temps individualisé avec contrat par période.
• Suivi de certaines disciplines dans une autre classe.
• Enrichissement/approfondissement dans les domaines de réussite.
• Le saut de classe devra être privilégié dans le primaire.

Quel travail lui donner ? Enrichir, approfondir. Adapter sa pédagogie autour de 6 axes (Base centre référence des troubles des apprentissages, Hôpital Neurologique, Lyon) :
– Connaître et respecter sa différence.
– Lui enseigner des méthodes, pour structurer ses pensées et son langage. Travailler en particulier l’apprentissage de la décomposition du raisonnement.
– Nourrir son intellect, exploiter ses ressources.
– Pallier à la facilité en lui proposant des exercices adaptés à son savoir-faire réel en limitant les répétitions lorsqu’un concept est assimilé.
– Lui proposer des activités de recherche annexes motivantes et plus complexes.
– Encourager son autonomie, sa créativité, l’utilisation de son intuition.

L’enjeu est important, il s’agit de s’assurer de ne pas préparer la voie pour des difficultés déjà mentionnées comme le refus, l’échec scolaire, les troubles affectifs ou du comportement, etc.
Il ne faut pas permettre à l’enfant de se complaire, et se perdre à végéter, et il faut s’assurer qu’il garde une vision positive et intéressante de l’école en lui proposant une stimulation intellectuelle régulière ainsi qu’un cadre émotionnel équilibré, c’est pourquoi il faut être aussi vigilant à ce qu’il ne soit pas délaissé ou maltraité par ses camarades à l’école.

J’espère vivement qu’à très court terme, vous puissiez mettre en place un enseignement différencié et complexifié, j’ai pris le parti de commencer de mon côté, mais cela lui donne un surplus de travail qui ne va pas dans le bon sens. Réduire la répétition et complexifier les travaux me paraissent être les premières choses à mettre en place et j’aimerais que nous puissions en discuter.

Mon enfant a une pochette dans son sac contenant les documents de l’éducation nationale et du centre de référence des troubles des apprentissages qui reprennent dans le détail les points mentionnés dans ce document, y compris une liste de ressources et il attendra que vous la lui demandiez pour vous la remettre.

En vous remerciant de votre bienveillance,
Mr/Mme ***********

-----------------------------------------





Le dernier paragraphe a une utilité, il vous donnera un indicateur sur la lecture complète du document et son traitement et cela vous permettra ensuite de vous interroger à savoir pourquoi les documents n’ont pas été demandés à votre enfant. N’en tirez pas forcément de conclusions hâtives…



Vous pouvez télécharger en suivant ce lien : le rapport du centre de référence des troubles des apprentissages, Hôpital Neurologique, Lyon cité dans la lettre

Et vous trouverez sur le site de l'ANPEIP les ressources mises à disposition par l'ensemble des académies en suivant ce lien : http://www.anpeip.org/enseignants/589-cat-fde/cat-fde-biblio/799-une-selection-de-documents-education-nationale

 

Vous souhaitez évaluer votre situation ?

© Coaching-etudiant.net. Tous droits réservés.

Article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle : « Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur […] est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »

Adresses


  • 254 rue lecourbe
    75015 Paris
  • 23 avenue de coulaoun
    64200 Biarritz
  • 71 allée de terre vieille
    33160 St Médard en Jalles
  • 16 Pl. des Quinconces
    33000 Bordeaux

Téléphone :  06 73 17 66 67

Historique & Infos


Cabinet créé en 2004.
Site web et contenus refondus en 2012.
N° SIRET : 48990345000091

Mentions légales.