Tarifs des prestations, Coachings et accompagnements

Comparer un tarif, n'a pas beaucoup de sens. Il faut surtout comparer le service ou le type de résultat correspondant. Cela ne vient à l'idée de personne de comparer le tarif d'une Porsche Panamera avec une Peugeot 508 sous prétexte qu'il s'agit de deux berlines.

Pour ce qui est de l'orientation, d'après les chiffres et les études du ministère de l'éducation, les étudiants s'orientent dans 75% des cas environ en étant conseillé par des professeurs, leurs parents, des intervenants exterieurs, via des tests, des ouvrages ou des bilans d'orientation qui ne peuvent pas leur révéler le métier précis qu'ils veulent faire, comme par exemple : "Tu veux devenir Masseur Kinésithérapeute".

Le résultat de ces méthodes : 37% des étudiants ne poursuivent pas dans la filière où ils étaient inscrits en fin de Licence et doivent donc se réorienter.

Le coaching d'orientation que je propose vous permettra de définir un métier précisément, et sans influence, un paramètre clé pour s'assurer de faire SON choix!

 

Non, cela ne vous coûtera pas de 3000 à 15000 euros, le prix d'une réorientation après 1 à 3 années d'études!

 

Je pratique un tarif unique à la séance de 90 €.

(ce tarif est susceptible d'évoluer de + ou - 15% durant l'année en fonction des périodes, mais il ne change pas durant l'accompagnement)

Comptez en moyenne 500 euros (5 séances d'une heure) pour un coaching d'orientation s'étalant généralement sur 2 à 3 mois. Il ne faut pas forcément compter 5 séances pour un accompagnement, certains étudiants peuvent n'avoir besoin que d'1 ou 2 séances, pour les aider à faire un choix définitif d'orientation ou de filière, par exemple. C'est pourquoi le règlement se fait à la séance et non au forfait.

 

Je pratique le même tarif pour les autres types d'accompagnements que je propose et n'ai pas de forfait ou de service spécial "Grand Oral Du Bac". Les services que je propose depuis plus de 15 ans en terme de projet professionnel et de prise de parole en public satisferont pleinement à vos besoins présents et futurs.

 

 


Book Ipad Cover FR

J'ai également conçu un programme unique pour choisir un métier, en 5 jours ou 35 heures à 9,99 €.

Éviter l'influence en orientation a toujours été pour moi d'une importance capitale et d'autant plus depuis quelques années ou chaque individu a une théorie ou un conseil à vous donner et beaucoup de moyens de diffusion.
17 ans d'expérience dans un programme d'orientation, unique, car il ne vous influence pas, avec du développement personnel, ou chaque personnalité peut s'exprimer en toute autonomie à la recherche du sens et à un tarif accessible à tous. Moins encadré et personnalisé mais aussi efficace pour trouver son métier lorsque l'on est volontaire.

En savoir plus

 

90% de mes clients atteignent leur objectif en 3 à 6 séances.

Mes tarifs ne comprennent AUCUN frais de dossiers ou autres frais additionnels.

Le Coaching est une action courte, productive, efficace et ciblée qui vise l'autonomie sans être influencé. En tout cas, c'est de cette façon que je le pratique depuis plus de 15 ans.

Types de paiements acceptés : espèces, chèque, virement bancaire, Paypal et CESU* (*sous certaines conditions)

Lorsque nous convenons d'une séance, cet espace temps vous est réservé et je ne peux généralement pas l'attribuer à quelqu'un d'autre à la dernière minute, en cas de désistement de votre part, toute séance non annulée 48h à l'avance vous sera facturée.

Les séances de coaching durent 1h mais nous pouvons prévoir des séances d'1h30 selon vos besoins et en fonction de la problématique, de l'avancement ou de vos impératifs personnels, au tarif horaire mentionné ci-dessus.

Si vous le souhaitez ou si cela s'avère nécessaire, un suivi, régulier ou exceptionnel, par email, durant les inter séances est possible. La facturation est calculée sur la base du temps passé (temps passé à réfléchir sur un éventuel document, formuler un questionnement particulier, etc...) et je m'engage à vous répondre dans les 48 heures.

Les séances se déroulent à mon cabinet dont les coordonnées figurent sur le site ou en visioconférence par Skype ou tout autre logiciel pour les coachings et accompagnements en ligne à distance.

L'accompagnement peut s'étaler sur quelques mois, ou bien sur quelques semaines et dépend de l'urgence potentielle de la situation, comme c'est souvent le cas lors de coachings d'orientation.

Logiquement, il est toujours préférable de s'y prendre à l'avance pour laisser le temps à l'élève ou l'étudiant de bien digérer et mûrir notre travail et sa réflexion afin qu’il s’étale au moins sur 3 mois.

Derniers articles du Blog

  • The difference between influence and manipulation and the reasons for these behaviors

    Information
    Publié le 12 octobre 2021 par Philippe Vivier dans Réflexions sur l'Influence / manipulation

    I am often astonished by the way these terms are used, whether in articles by bloggers or vloggers of varying quality, or in the literature and research in social psychology and clinical psychology, particularly the very trendy one on narcissism, whether it be the question of narcissistic personality or narcissistic perversion disorder.

    This misunderstanding in the use of these terms led me to wonder.

    Of course, there is an etymological difference between the two terms, but that is not the subject here.

    In my opinion, we must focus on the meaning of these words, since they are used as a qualifier for an action.

    For the Larousse dictionary, influence is the fact of an “Action, generally continuous, that something exerts on something or someone” and manipulation would be the “Action of directing the conduct of someone, of a group in the direction that one wishes and without them realizing it”.

    This would imply that the fundamental difference between influence and manipulation is that the victim be or become aware of it.

    Context would therefore also seem to play a role in being able to identify influence or manipulation through the examples offered: an example of political manipulation in one case, and television influencing youth in another.

    Concepts that are intermingled in the collection of expressions using the term influence, we find; “subjected to a manipulation of ideological, psychological order.” Moreover, the use of the term “ideological” also refers to politics,

    ...
  • La différence entre influence et manipulation et les raisons de ces comportements

    Information
    Publié le 12 octobre 2021 par Philippe Vivier dans Réflexions sur l'Influence / manipulation

    Je suis souvent étonné de la façon dont ces termes sont employés, que ce soit au sein d’articles de bloggeurs ou vlogeurs plus ou moins qualitatifs que dans la littérature et les recherches en psychologie sociale ainsi qu’en psychologie clinique notamment celle très à la mode sur le narcissisme, qu’il s’agisse de la question de la personnalité narcissique ou du trouble de la perversion narcissique.

    Cette incompréhension dans l’emploi de ces termes m’a conduit à m’interroger.

    Bien sûr, il existe une différence étymologique entre les deux termes, mais ce n’est pas le sujet ici.

    Il faut selon moi s’attacher avant tout au sens de ces mots, puisqu’ils sont utilisés en tant que qualificatif d’une action.

    Pour le Larousse, l’influence est le fait d’une « Action, généralement continue, qu’exerce quelque chose sur quelque chose ou sur quelqu’un » et la manipulation serait l’« Action d’orienter la conduite de quelqu’un, d’un groupe dans le sens qu’on désire et sans qu’ils s’en rendent compte ».

    Cela sous-tendrait que la différence fondamentale entre l’influence et la manipulation résiderait dans le fait que la victime s’en rende compte.

    Le contexte semblerait donc également jouer un rôle pour pouvoir identifier influence ou manipulation de par les exemples proposés : un exemple de manipulation politique dans un cas, et celui de la télévision qui influence les jeunes dans un autre.

    Des concepts qui s’entremêlent d’ailleurs dans le recueil d’expressions utilisant le terme influence, nous

    ...
  • Being comfortable with your Coach is not that important!

    Information
    Publié le 11 septembre 2021 par Philippe Vivier dans L'orientation scolaire et professionnelle

    All coaches and therapists are subject to the vagaries of their clients' lives and to the fact that they sometimes drop out because of discomfort, whatever term is used. In the context of coaching, this is much less important, in my opinion, than the general discourse based on the principles of therapy, as taught to all apprentice coaches in training schools, and which consists in indicating that it is essential, which logically leads to the emergence of discourse suggesting that one should not take on coaching when one does not "feel" able to do so with regard to one's own shadow areas, etc. This implies that the coach would know his shadow areas that he would have explored in therapy beforehand, which is generally not the case. This can also be explained simply by the diversity of profiles that register for coaching training without any prior knowledge of psychology or therapy methods. It is a question of making this public conceptualize the commercial relationship particularity that unites a practitioner with his client, which is quite different from the one that a salesman at the wallmart might have with his client.
    It is thus a question here of discussing the principle that I myself have put forward from the beginning in the introductory texts present on my website, without very detailed explanation, aiming at explaining that it was important to have a good "feeling" with one's coach. I have decided for this article to focus on what is necessary without being

    ...
  • Être à l’aise avec son Coach n’est pas si important !

    Information
    Publié le 11 septembre 2021 par Philippe Vivier dans L'orientation scolaire et professionnelle

    Tous les coachs ou praticiens thérapeutes subissent durant l’année les aléas de la vie de leurs clients et ces désistements qui ont parfois pour motif un inconfort, quel que soit le terme utilisé. Dans le cadre du coaching, c’est beaucoup moins important selon moi, que le discours général calqué sur les principes de la relation d’aide en thérapie, comme on l’enseigne à tous les apprentis coachs dans les écoles de formation, le laisse penser et qui consiste à indiquer que c’est primordial, qui font logiquement émerger ensuite les discours laissant entendre qu’il ne faut pas prendre des accompagnements lorsque l’on ne se « sent » pas en capacité de le faire vis-à-vis de ses propres zones d’ombres, etc. Ce qui sous-tend quand même que le coach connaîtrait ses zones d’ombres qu’il aura explorées en thérapie préalablement, ce qui n’est très généralement pas le cas. Cela peut s’expliquer aussi simplement par la diversité des profils qui s’inscrivent aux formations de coaching sans connaissance préalable en psychologie ou relation d’aide. Il est question de faire conceptualiser à ce public la particularité commerciale qui unit un praticien à son client qui est bien différent de celle que pourrait avoir avec son client un vendeur Fnac.
    Il est donc question ici de discuter le principe que j’ai moi-même d’ailleurs mis en avant dès le début dans les textes d’introduction présents sur mon site, sans explication très fouillée, visant à expliquer que c’était important d’avoir un bon « feeling »

    ...